Flêche haut Aspicio



Bilan retraite en ligne : calcul retraite et simulation

Faites réaliser une simulation et un bilan retraite en ligne par un expert pour avoir le bon calcul du montant de votre pension







Bilan retraite en ligne : calcul retraite et simulation

En savoir plus




Faites réaliser une simulation et un bilan retraite en ligne par un expert pour avoir le bon calcul du montant de votre pension. Simulation de votre pension et solutions pour l'optimiser

En Savoir plus




LES POINTS PRINCIPAUX

Points fort Aspicio
      • Un expert dédié à votre service
      • Une estimation en 24h
      • Des années d'expérience

LES CONDITIONS

Condition Aspicio
      • Bilan retraite en ligne
      • Calcul de votre pension retraite
      • Simulation rachat trimestres / points
      • Prise en compte de tous les régimes
      • Reconstitution de carrière
      • Solutions pour optimser votre retraite


Calcul retraite

Au cours de votre vie professionnelle il n’est pas rare que vous ayez cotisé à plusieurs caisses de retraite différentes.

En effet, de votre premier job étudiant à votre poste en fin de carrière, il y a fort à parier que votre statut à évoluer.

De façon globale, vous avez souvent commencé votre carrière en n’étant pas cadre, et en cotisant à l’AGIRC puis avez eu des promotions et évolutions qui vous ont permis de cotiser à la caisse de retraite des cadres, l’ARRCO.

Il est également possible qu’au cours de votre vie professionnelle vous soyez passé par d’un statut de salarié à celui d’un gérant cotisant cette fois-ci au RSI.

Les professions libérales médicales sont également concernées, en cotisant aux régimes qui leur sont propres : CARPIMKO, CARCDSF, CARMF, CAVP, CARPV, CIPAV.

Les avocats cotisent pour leur part à la CNBF.

 

Il faut savoir pour le calcul de votre retraite, le régime de base de la sécurité sociale est la CNAV.

 

En fonction de votre année de naissance, vous allez pouvoir partir plus au moins tôt à la retraite, et en fonction de son déclenchement avoir un taux plein ou minoré.

Par ailleurs, pour le calcul de votre retraite, il faut également tenir compte du nombre d’enfants que vous avez eu : à partir de 3 enfants, vous pourrez soit bénéficier de trimestres supplémentaires soit avoir une majoration de votre pension.


Info retraite

Retrouvez sur notre site toutes les infos dont vous avez besoin pour le calcul de votre pension de retraite.

Nous vous livrons toutes les informations dont vous avez besoin pour savoir comment procéder avant la liquidation de votre retraite.

Sécurité sociale, caisse de retraite complémentaire, supplémentaire, chevauchement des régimes, il est difficile de savoir exactement comment seront traitées vos cotisations.

Découvrez toutes les infos que vous devez connaître sur notre site internet dédié à la retraite et avec des experts à votre service.


Retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire dépend du régime auquel vous avez cotisé.

En effet, selon les différentes caisses de retraite, le traitement de la pension et donc des trimestres varie d’une caisse à l’autre.

Si vous êtes :

-       Salarié non cadre, votre caisse de retraite complémentaire est l’ARRCO

-       Salarié cadre, votre caisse de retraite complémentaire est l’AGIRC

-       Agent non titulaire de l’etat, votre caisse de retraite complémentaire est l’IRCANTEC

-       Indépendant ou gérant majoritaire, votre caisse de retraite est le RSI

-       Profession libérale : votre caisse de retraite est globale. Pour les chirurgiens dentistes, il s’agit par exemple de la CARDCSF pour la retraite de base ainsi que pour la complémentaire.

 

Votre retraite complémentaire est soumise également à des obligations de cotisations et de validation de trimestres pour pouvoir bénéficier du taux plein.

Le calcul minoration du taux varie d’une caisse à une autre, tout comme les majorations éventuelles. Chaque caisse de retraite complémentaire a en effet, un fonctionnement qui lui est propre.


Simulation retraite

Pour avoir une simulation retraite qui « colle » au plus près de la réalité il est essentiel d’avoir plusieurs éléments à votre disposition.

En effet, afin de faire correctement une simulation retraite, il est obligatoire d’avoir le nombre de trimestre validés et la durée de cotisation.

 

Par ailleurs, pour que la simulation retraite soit précise, il faut également prendre en compte le nombre d’enfants que vous avez eu et que vous avez élevé. En fonction du nombre d’enfant vous pouvez bénéficier de trimestres supplémentaires et/ou de majoration de votre pension.

 

Pour votre simulation retraite, nous devons également tenir compte des éventuels séjour à l’étranger dans le cadre de votre activité professionnelle.

 


Calculer sa retraite

Calculer sa retraite avec le montant de la pension qui sera versé est une étape importante.

En effet, il est primordial de savoir si votre pension retraite vous permettra de préserver votre niveau de vie. C’est donc avant la liquidation de la retraite que vous devez calculer votre retraite pour éventuellement soit prolonger votre durée de travail et donc de cotisation soit prévoir le cumul emploi-retraite.

 

Calculer sa retraite est également important car si vous le faites suffisament tôt cela vous permet de mettre en place des solutions qui pourront améliorer votre pension ultérieurement.

Parmi ces solutions, nous pouvons vous accompagner sur un certain nombre :

-       PERP : Plan d’Epargne Retraite Populaire

-       Placement en assurance avec le déclenchement d’une rente comprise entre 4 % et 5% par an garantie

-       L’investissement dans l’immobilier et notamment dans l’immobilier sous le régime de la location meublée

-       MADELIN : contrat retraite spécifique des professions libérales.

 

Vous l’aurez donc compris, calculer sa retraite est une étape clé pour bien préparer les années futures, ce qui permet de savoir comment se positionner et prendre les mesures qui s’imposent si vous souhaitez améliorer le montant de votre pension retraite.


Trimestres retraite

Le nombre de trimestres est essentiel pour savoir si vous aller pouvoir d’une retraite à taux plein ou d’une retraite à taux minoré.

En effet, c’est la durée d’assurance, et donc la durée de cotisation qui vont déterminer le nombre de trimestres que vous avez acquis tout au long de votre vie professionnelle.

 

Quand vous souhaitez partir à la retraite, afin d’estimer votre taux, les caisses de retraites prendront en compte à la fois le nombre de trimestres acquis et votre âge.

 

Il est très important de faire une étude complète pour savoir de combien de trimestres vous disposez pour votre retraite : en effet, en fonction de votre parcours et de votre vie personnelle, certaines caisses offrent la possibilité d’avoir des trimestres supplémentaires.

C’est notamment le cas lorsque vous avez eu plus de 3 enfants ou que vous avez effectué votre service militaire.

 

En fonction du nombre de trimestre retraite acquis, soit vous allez pouvoir bénéficier d’un taux réduit, soit d’un taux plein soit encore d’un taux majoré.

 

Enfin, si vous voulez augmenter le nombre de trimestres pour augmenter le montant de votre pension retraite vous avez la possibilité d’effectuer un rachat de trimestre ou un rachat de points.

Les modalités de ces rachats varient en fonction des caisses, c’est pourquoi, à nouveau il est important de savoir de quelle caisse vous dépendez et de faire appel à un expert pour vous guider.


Age de la retraite

L’âge de la retraite varie selon plusieurs critères.

D’abord il y a l’âge légal de départ en retraite : c’est l’âge en dessous du quel vous ne pouvez pas bénéficier de votre retraite et donc vous ne pourrez pas la liquider.

Ensuite il y a l’âge du taux plein, qui correspond de l’âge à partir du quel vous pourrez bénéficier d’une pension retraite dite à taux plein.

Enfin, il y a la majoration qui va correspondre à un départ différé à la retraite et qui vous permettra d’avoir une pension retraite majorée. Cette majoration sera limitée et vous ne pourrez plus bénéficier d’une majoration de pension au delà d’un certain âge.

 

Pour savoir à quel âge vous pouvez partir à la retraite et à partir de quel âge vous pourrez bénéficier d’un taux plein, c’est principalement votre année de naissance qui sera prise en compte. En effet, en fonction des réformes successives sur la retraite, l’âge de départ à la retraite sera rallongé (dû à l’espérance de vie qui augmente d’année en année).

 

Par ailleurs, en fonction de votre parcours et du nombre d’enfants que vous avez eu, selon certaines caisses de retraite, vous aller pouvoir bénéficier d’un taux plein avant l’âge légal prévu, et donc pouvoir anticiper votre départ à la retraite

Bilan retraite sécurité sociale

Si vous souhaitez réaliser un bilan retraite de la sécurité sociale, c’est à dire le régime général, il est nécessaire de s’adresser à un expert.

En effet, vous avez cotisé à la sécurité depuis de longues années, et avez certaines commencé avec des cotisations lorsque vous faisiez un « job » d’été en tant qu’étudiant.

Les cotisations que vous avez effectué tout au long de votre vie ne sont généralement pas perdues et vous pouvez bien souvent bénéficier de trimestres supplémentaires sans le savoir.

Afin de le notifier au moment de votre départ à la retraite si vous avez réalisé un bilan retraite en amont, cela sera plus facile à prouver. En effet, lors que vous liquidez votre retraite, c’est souvent au dernier moment et sans bilan préalable il sera compliqué de prendre le temps de faire des recherches pour obtenir les justifications nécessaires à adresser à la sécurité sociale.

 

Faire un bilan retraite pour avoir une estimation du montant de votre pension par la sécurité est donc la bonne solution afin de vous prémunir contre toute mauvaise surprise ultérieure.

 

Nous sommes à votre disposition et nous nous chargeons pour vous de réaliser un bilan retraite complet auprès de toutes vos caisses et notamment auprès de la sécurité sociale.

 


Bilan retraite 50 ans

50 est souvent le bon âge pour réaliser un bilan.

En effet, à partir de 50 ans, on se préoccupe plus généralement de ses revenus ultérieurs et de son maintien du niveau de vie.

 

C’est important de réaliser un bilan retraite à 50 ans, car vous êtes encore dans une période où vous bénéficiez de vos revenus et donc vous pouvez encore mettre en place des solutions qui permettraient d’augmenter le niveau de votre pension retraite.

Si vous jugez le montant de votre retraite insuffisant vous pouvez en effet réaliser des opérations qui permettent de venir augmenter votre revenu futur.

 

En faisant un bilan retraite en amont, et donc vers 50 ans, vous pouvez alors anticiper votre perte de revenus ultérieure et prendre les mesures qui s’imposent.

 

Parmi ces mesures, nous pouvons vous accompagner dans quelques unes des solutions les plus efficaces :

-       le PERP : Plan d’Epargne Retraite Populaire

-       le rachat de trimestres

-       le rachat de points

-       MADELIN : plan de retraite dédié aux professions libérales

 

Pour plus de renseignement ou réaliser un bilan retraite complet nous sommes à votre disposition pour vous guider au mieux et mettre en place les solutions d’optimisation.


Calcul retraite complémentaire des salariés : ARRCO, AGIRC et IRCANTEC

Pour le calcul de votre retraite complémentaire, il varie généralement si vous êtes cadre ou non cadre.

Pour avoir le bon calcul de votre retraite complémentaire, vous devez donc savoir de  quelle caisse vous dépendez.

 

-       Les salariés cadres cotisent à la caisse complémentaire AGIRC

-       Les salariés non cadres cotisent à la caisse complémentaire ARRCO

-       Les agents non titulaires de l’etat cotisent, qu’ils soient cadres ou non,  au même régime complémentaire de l’IRANTEC

 

La encore, le calcul du montant de votre pension dépend de votre année de votre année de naissance et de nombre de trimestres que vous avez validé.

 

La formule de calcul retraite des régimes complémentaires est la suivante :

 

Nombre de points x Valeur du point x Taux

 

Pour la détermination du taux, il faut retenir la solution qui vous est la plus favorable entre les coefficients de minoration.

 

Vous avez également droit à des majoration en fonction du nombre d’enfants que vous avez eu.

Pour l’ARRCO la majoration est plafonnée à 1 031,15€ par an depuis 2015 et est calculée selon les conditions suivantes :

-       droits obtenus à partir de 2012 : 10 % pour 3 enfants et plus

-       droits obtenus entre 1999 et 2011 : 5 % pour 3 enfants et plus

-       droits obtenus avant 1999 : application des anciens règlements des caisses de retraite

 

Concernant l’AGIRC vous pouvez prétendre à une majoration en fonction des enfants, selon la règle suivante :

-       droits obtenus  à partir de 2012 : +10% pour 3 enfants et plus

-       droits obtenus avant 2012 : +12 % pour 4 enfants

 

La majoration de l’AGIRC est plafonnée à 1 028,12€ par an depuis 2015.

 

La majoration pour 3 enfants de l’IRCANTEC est de 10% du montant de votre pension.


Calcul retraite de base : CNAV, CRAM et CARSAT

Le régime de base des retraites est la CNAV pour tous les salariés du secteur privé, cadres et non cadres, agents non titulaires de l’etat, du personnel naviguant et de l’aviation civile.

La CNAV est donc la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse dont vous dépendez si vous vous êtes salarié du privé.

 

La CRAM, Caisse Régionale d'Assurance Maladie, a été remplacée depuis 2010 par la CARSAT.

C’est la CARSAT qui va représenter la CNAV au niveau régional. Ainsi, il existe une caisse de la CARSAT par région.

 

Pour calculer votre retraire de la CNAV, il faudra tenir compte de votre année de naissance qui donnera le nombre de trimestres que vous devez valider pour avoir une pension à taux.

 

La formule de calcul de la CNAV est la suivante :

 

Moyenne de la rémunération annuelle  x Taux x Trimestres inscrits / Trimestres nécessaires

 

Pour avoir un bon calcul de votre retraite de base, vous devez savoir quel taux applique et comment il varie. Ce taux est directement lié à votre nombre d’années d’assurance et il varie de 37,5% à 50%.

 

Avec la CNAV, si vous avez eu trois enfants, vous avez droit à une majoration de 10%  de votre pension.

De plus, lorsque vous avez des enfants, la CNAV applique une validation de trimestres supplémentaires  (ces validations s’entendent par enfant) :

-       4 trimestres pour la maternité

-       4 trimestres pour l’éducation